«

»

Juin 05

Cet hologramme n’est pas plus épais qu’un cheveu

Des chercheurs basés en Australie ont mis au point la technologie holographique la plus fine du monde. Cette technique permet de projeter un objet en relief dont la taille ne dépasse guère quelques millimètres.

 

Et si les assistants virtuels de type Google Assistant ou Siri pouvaient un jour se matérialiser au-dessus de l’écran de notre smartphone, et ce, sans avoir besoin de lunettes ? C’est justement l’idée développée par des scientifiques australiens de l’Université RMIT relatée par un communiqué de l’établissement publié le 19 mai 2017.

« Les hologrammes classiques générés par ordinateur sont trop lourds pour les appareils électroniques grand public, mais notre hologramme ultrafin réduit ces barrières de taille », explique Min Gu, l’une des personnes ayant mené l’étude.

La technologie holographique que les chercheurs ont développée a été qualifiée de plus fine au monde et fait apparaître un hologramme carré de seulement trois millimètres de côté. Selon les scientifiques, la technique en question pourrait être intégrée dans les écrans d’appareils de type smartphones, tablettes, ordinateurs ou encore dans les téléviseurs.

Dans le but de former l’image de l’hologramme, un microfilm de tellurure d’antimoine (que l’on qualifie de mémoire flash du futur) a été gravé à l’aide d’un laser, sur une plaquette de silicium. Il s’agit en réalité d’une manière de graver similaire à celle que l’on utilise pour graver des informations sur un CD.

« Notre concept est adapté aux utilisations à grande échelle et à la fabrication de masse », conclut Min Gu.

En effet, les chercheurs indiquent que cette technologie est prévue pour être redimensionnée dans le but de s’adapter à des tailles plus importantes et ainsi afficher des résultats qui devraient être plutôt impressionnants.

L’holographie, popularisée dans la science-fiction, notamment par Star Trek ou Star Wars, est déjà apparue dans l’univers musical lors de concerts où sont apparus des hologrammes de la chanteuse virtuelle japonaise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :